UNE BOMBE SOCIALE PRETE A EXPLOSER A MAYAMAYA ET AGOSTINO NETO

[ Témoignage ]

CONGO HANDLING

Les 81 Congolais, ex-agents de Congo Handling, une société de logistique de l’aviation civile n’auraient plus rien à perde devant la direction générale qui les nargue et se moque des autorités et de la justice congolaises.

Suites aux tentatives infructueuses de faire entendre raison à Philippe Vernet, directeur général adjoint de cette société après leur licenciement et surtout leur récompense en monnaie de singe après des années de travail, par le paiement à minima de leurs droits, ils promettent des actions fortes à Pointe-Noire et à Brazzaville dont la forme reste à déterminer.

Regroupés au sein d’un “Collectif des ex-agents de Congo Handling”, ces responsables de familles, pères et mères d’enfants sont déçus de l’inexplicable et incompréhensible inertie des autorités républicaines, des administrations publiques, des centrales syndicales et de la justice, devant le chemin de la croix sur lequel le directeur général adjoint de Congo Handling les faits marcher. Leur incompréhension est plus grande tant “le président de la République Denis Sassou N’Guesso a proposé au Congolais de poursuivre la marche vers le développement”. Ils n’ont “plus que le président de la République comme dernier rempart “, disent-ils “puisque toutes les autres institutions saisies sur le dossier sont indifférentes, alors que la justice nous a donnés raison”. Les ex-agents de Congo Handling crient au complexe inexpliqué de la justice congolaise qui garde son silence devant un directeur général adjoint qui se vante à qui veut l’entendre que la “JUSTICE CONGOLAISE MARCHE LA TETE EN BAS”.

source: Congoriver

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2022 LISapp.dev series africaines tv - WordPress Theme by WPEnjoy